Les cieux s’ouvrirent …

Ciel

Le folklore qui entoure la fête de Noël n’est pas sans charme. De même les célébrations liturgiques où l’on chante « l’heure solennelle » et « le divin enfant » tout en évoquant le son des « musettes qui résonnent ». Étrangement la fête de la naissance se termine de manière abrupte avec le récit du baptême de Jésus, trente ans plus tard. Si la magie n’est plus là, les questions demeurent.

Lire la suite

Pour méditer la résurrection

Évangile de la résurrection

La résurrection du Christ est au cœur de la foi chrétienne, mais encore faut-il pouvoir en rendre compte. C’est que fait Joseph Moingt à travers un petit livre qui ne se veut pas un savant traité de théologie, mais le témoignage du questionnement d’un croyant quant à son espérance et à sa foi.

Lire la suite

Un exercice de mémoire

Personne qui marche dans le désert

Cette réflexion accompagne et présente la liturgie de la parole proposée pendant le Carême de l’année C. Parce qu’il y en a deux autres, le A et le B tout simplement parce que la liturgie des dimanches propose des pages d’Évangile réparties sur trois ans. Durant une année, la parole est alors laissée à Matthieu (année A), à Marc (année B) puis à Luc (année C). Quant à Jean on le retrouve lors des grandes fêtes. Des pages tirées du Premier Testament et entre autres, des Lettres de Paul complètent le tout. Cette année, Luc est au programme. Voilà pour la technique. Le présent article offre pour sa part un fil conducteur pour en faciliter la lecture.

Lire la suite

Ne nous laisse pas entrer en tentation

Notre Père

La familière prière du Notre Père a été modifiée.

Mais pourquoi fallait-il proposer une nouvelle traduction afin de changer un verset? Étions-nous en présence d’une erreur? 

Non pas, il nous fallait mieux comprendre que Dieu ne veut pas la tentation pour elle-même, mais qu’elle fait partie intégrante de la liberté.

Lire la suite

Hôte très doux de nos âmes …

Plantes et horizon

Cinquante jours après Pâques, on célèbre la Pentecôte dont le nom grec pentacostè signifie cinquantième.

C’est la fête des premiers dons de la terre dans la culture juive. Pour les chrétiens, c’est la fête du don de l’Esprit, premier fruit de la résurrection.

Mais qui est cet Esprit? La liturgie de la fête et plus particulièrement une hymne appelée séquence, nous en tracent le portrait.

Lire la suite