« Femme, voici ton Fils » (Jean 19,26)

Vierge Marie et Jésus

Dans l’épaisse nuit, sur la route longue de la souffrance, à la lumière de la croix, debout dans le silence du monde, Marie, la mère, vivant de son oui à la volonté du Père.

Oui, voici ta mère, voici ton fils!

Et tu deviens ma mère et la mère de ma mère et moi, je deviens ton fils, le fils du Père et le fils de l’Église.

Et par toi, Marie, j’entre dans la grande famille trinitaire et ton cœur de mère double le cœur de l’humanité comme un chant d’offrande et d’action de grâces.

Que l’humanité maternelle de Marie éclate comme un jour d’abondance et l’humanité toute entière célèbre la naissance de l’Église!

Lire la suite

Un pas de plus

Marcher avec Dieu

Prends conscience que tu as été pardonné par Dieu.

Comment vis-tu les pardons que Dieu te donne?

Risques-tu d’aller, en toute confiance, accueillir ce pardon que Dieu nous donne dans le sacrement de réconciliation?

Pour toi, le pardon est-il difficile à donner, à recevoir?

Pourquoi remettre à demain le pardon que Dieu te demande de donner ou d’accueillir?

Lire la suite

Marie de Cana

Noces de Cana

Marie, aide-moi à faire tout ce que Jésus m’inspire de partager…

Ouvre les portes de la rencontre à tous ceux et celles qui n’ont pas de table pour partager le pain et le vin de l’amitié.
Le vin toujours nouveau déborde comme l’amour maternel de Marie.
Les urnes sont remplies pour la joie de vivre.
Les urnes sont remplies pour la joie de vivre et mon cœur chavire dans la fête!

Je te salue, Marie de Cana,
Marie de la fête, Ô belle dame de Lourdes!

Lire la suite

J’avoue

Ciel - Soleil

Il y a bien des fois que je reçois ton pardon.
Un pardon qui m’a fait revivre,
qui m’a relancé plus d’une fois
sur le chemin de ton amour.
Un pardon qui m’a consolé, qui m’a soutenu et qui, parfois, m’a guéri de mes blessures.

Lire la suite

Un exercice de mémoire

Personne qui marche dans le désert

Cette réflexion accompagne et présente la liturgie de la parole proposée pendant le Carême de l’année C. Parce qu’il y en a deux autres, le A et le B tout simplement parce que la liturgie des dimanches propose des pages d’Évangile réparties sur trois ans. Durant une année, la parole est alors laissée à Matthieu (année A), à Marc (année B) puis à Luc (année C). Quant à Jean on le retrouve lors des grandes fêtes. Des pages tirées du Premier Testament et entre autres, des Lettres de Paul complètent le tout. Cette année, Luc est au programme. Voilà pour la technique. Le présent article offre pour sa part un fil conducteur pour en faciliter la lecture.

Lire la suite

Ô mon Père, je sens qu’il me faut revenir à toi

Saint Augustin

Je sens qu’il me faut revenir à toi; je frappe, ouvre-moi la porte, enseigne-moi comment on parvient jusqu’à toi. C’est vers toi que je veux aller, donne-moi donc les moyens d’arriver jusqu’à toi. Si tu t’éloignes, nous périssons! Mais tu n’abandonnes personne, parce que tu es le souverain bien; tous ceux qui te cherchent avec droiture te trouvent.

Lire la suite

Le « point vierge » de Thomas Merton

Thomas Merton

Au centre de notre être se trouve un point vierge, intouché par le péché ou l’illusion, un point de pure vérité, un point ou étincelle qui appartient entièrement à Dieu, qui n’est jamais à notre disposition, à partir duquel Dieu a prise sur nos vies, qui est inaccessible aux fantaisies de notre mental comme aux brutalités de notre volonté.

Lire la suite

Sainte Marie, mère de Dieu

Sainte Marie, mère de Dieu et de l'Église

Marie, c’est avec toi que j’ouvre le livre de cette nouvelle année. Je le feuilletterai page par page, lentement, doucement et avec amour.

Je sais que j’y découvrirai des surprises comme des journées de paix où je bondirai de joie, et des journées de nuit qui m’inquiéteront.

Lire la suite

Le Dieu-Enfant

Nativité

Le miracle de Noël est de nous mettre en face du Dieu-Enfant qui ne fait appel qu’à notre générosité.

Ce n’est plus un maître qui fait peur, c’est un Amour qui sollicite le nôtre.

Le Dieu-Enfant est remis entre nos mains comme ll était confié à Sa Mère, pour vivre en nous : comme le grand secret d’amour où notre existence respire et où le monde trouvera la paix qu’aucune diplomatie n’est capable de lui donner.

Lire la suite

Marcher, chercher, avancer

Marcher

Homélie du P. Henri Boulad.
Il existe au cœur de l’être humain et de l’humanité un dynamisme permanent qui nous pousse toujours à aller de l’avant, et ce, vers ce Royaume à venir dont il s’agit d’inventer et de créer avec l’Esprit-Saint qui est toujours à l’œuvre dans nos vies.

Lire la suite

Devenir le père

Père et fils

Nourris par l’amour du Père miséricordieux, nous sommes appelés à devenir signes de la présence du vrai Dieu pour le monde d’aujourd’hui.

Pour m’approprier la paternité spirituelle et l’autorité compatissante qui en résulte, il me faut laisser le fils révolté et le fils rancunier s’avancer sur la plate-forme, pour recevoir l’amour miséricordieux et inconditionnel que le Père offre, et y découvrir l’appel à être à la maison, comme mon Père est à la maison.

Lire la suite

L’évangélisation, une affaire d’équipe

Remise de relais

À première vue, on pourrait penser que l’apôtre Paul était une personne qui consacrait sa vie à prêcher en solitaire, ne comptant que sur l’Esprit.

Or, plutôt qu’une course en solitaire, Paul avait à l’esprit l’image d’une course de relais : une équipe d’apôtres qui se soutiennent, s’encouragent et se sentent co-responsables de la mission évangélisatrice de l’Église.

Lire la suite

Visages de Dieu

Visages de Dieu

En compagnie de saint Joseph et du Frère André, une méditation qui nous révèle les multiples facettes du visage de Dieu.

« Au cours de notre pèlerinage, nous apprendrons qu’il est lui-même Beauté, Joie, Tendresse, Miséricorde, Silence, Fidélité, Espérance, Amour et Vie. » (René Pageau)

En retraçant l’histoire biblique de saint Joseph et l’histoire fascinante de saint Frère André, simple et humble frère convers, nous sommes invités, à leur suite, à relire notre histoire dans la grande histoire de l’Église.

Lire la suite

Ne nous laisse pas entrer en tentation

Notre Père

La familière prière du Notre Père a été modifiée.

Mais pourquoi fallait-il proposer une nouvelle traduction afin de changer un verset? Étions-nous en présence d’une erreur? 

Non pas, il nous fallait mieux comprendre que Dieu ne veut pas la tentation pour elle-même, mais qu’elle fait partie intégrante de la liberté.

Lire la suite