Tu n’auras pas d’autre Dieu que moi

Présentation

Dans l’Ancien Testament, il est fait mention des dix commandements que Dieu a donnés à la nation d’Israël.

Ces « commandements » sont à comprendre dans le sens de « règles, guides, paroles » au service de la vie, au service d’un vivre-ensemble harmonieux.

La vie avec les autres, qu’on le veuille ou non, a ses exigences, de même que l’amour et la liberté.

Laissons-nous interpeller par les Paroles du Dieu de la Vie.

Première Parole – Tu n’auras par d’autre Dieu que moi

Bienheureux si tu mets en Dieu tous tes espoirs.

Lui seul peut combler tes attentes et les dépasser!

Bienheureux si tu accueilles Dieu dans ton cœur comme un souffle de délivrance.

Lui seul apporte le salut!

Bienheureux si, à travers tous les événements de ta vie, tu te laisses mettre à la main de Dieu pour exaucer en toi ses désirs.

Lui seul console et comble de joie!

Bienheureux si tu appelles Dieu « Père ». Tu es son enfant. À cause de son amour paternel, tu fais partie de sa famille.

Lui seul peut dire : « Tu es à moi, Je suis à toi » !

Bienheureux si tu crois en la toute-puissance de la miséricordieuse tendresse de Dieu.

Lui seul peut combler ton cœur!

Bienheureux si, dans ta vie, tu donnes à Dieu la première place.

Lui seul te connaît et t’aime comme tu as besoin d’être aimé!


À partir de « M’aimes-tu plus que ceux-ci? – Le don de la prière », p. 179
Par René Pageau
Médiaspaul, 1997