Imprimer

Sois fidèle, de corps et d’esprit

Présentation

Dans l’Ancien Testament, il est fait mention des dix commandements que Dieu a donnés à la nation d’Israël.

Ces « commandements » sont à comprendre dans le sens de « règles, guides, paroles » au service de la vie, au service d’un vivre-ensemble harmonieux.

La vie avec les autres, qu’on le veuille ou non, a ses exigences, de même que l’amour et la liberté.

Laissons-nous interpeller par les Paroles du Dieu de la Vie.

Neuvième Parole – Sois fidèle, de corps et d’esprit

Bienheureux si tu apprends, au jour le jour, que la fidélité est don de Dieu.

Lui seul allumera dans ton cœur la joie des cœurs purs!

Personne en équilibre par Ashim d'Silva (unsplash.com)Bienheureux si, par la façon de vivre tes engagements, tu demeures une source d’inspiration pour ceux et celles que tu rencontres.

Lui seul peut garder allumée la lampe de ton cœur!

Bienheureux si, pour garder une foi vive en ta consécration, tu as souvent recours au sacrement du pardon.

Lui seul, par son Esprit, habitera ta solitude pour faire de toi un être de communion!

Bienheureux si, dans la prière personnelle et communautaire, ta communauté locale devient un lieu de référence évangélique qui accueille, soutient, guérit.

Lui seul entretient le feu sacré du dévouement au cœur de l’amour qui se donne généreusement!

Bienheureux si, dans ton cœur, tu accueilles Dieu sans justification de tes faiblesses.

Lui seul te rend capable de répondre à l’Amour absolu qui te sollicite!

Bienheureux si, en toute simplicité, tu reconnais tes zones de fragilité, tes faiblesses, tes vulnérabilités, tes péchés.

Lui seul délivre, en te manifestant, encore et toujours, sa tendresse qui pardonne!


À partir de « M’aimes-tu plus que ceux-ci? – Le don de la prière », p. 189-190
Par René Pageau
Médiaspaul, 1997

Les commentaires sont fermés.