Personne en marche dans la nature

En marche…

Prends le temps de regarder. Fais silence. Remercie. Avance. Comprends-tu maintenant l’invitation du Christ : « Suis-moi, marche, viens à ma suite? » Il est avec toi sur les chemins de ta vie, sur ton chemin d’Emmaüs… N’est-il pas lui-même le chemin? Tu es invité à passer par lui pour rencontrer le Père…

Marie, femme de Nazareth

Avec Marie sur les chemins de la vie

Le mois du Rosaire comme le mois de Marie nous enveloppent d’une espèce de tendresse maternelle. Les Je vous salue, Marie s’enfilent à la dizaine à travers les mystères de la vie de Jésus, que l’on reprend, que l’on redit que l’on prie. « Oui, Marie, le Seigneur est avec vous, il est le Fils, il a pris chair de votre chair. »

Chemin

Un seul chemin …

Il y avait tant de chemins à prendre… À force d’écouter et de persévérance… (Bernard Turull)

Homme seul de Vitaly Taranow (unsplash.com)

Je suis ton enfant prodigue

Enfant prodigue, fils ingrat, j’ai rompu la relation avec toi, mon Père. J’ai voulu faire ma vie tout seul, inventer mon bonheur loin de toi. Je n’avais pas compris la gratuité de ton amour qui était ma maison, ma richesse et ma vie. J’ai voulu prendre l’héritage, tout de suite, pour moi tout seul; j’ai accaparé tes dons comme un dû. (…) (Michel Hubaut)

Mains, aide par Austin Kehmeier

Ouvre-nous, Seigneur, des routes nouvelles

Ouvre-nous ces sentiers qui conduisent à nos frères, qui nous permettent de les rejoindre au cœur de leurs souffrances. (Albéric de Palmaert)

Ange et Marie

La naissance de Dieu dans l’homme

Il ne s’agit pas de faire… mais de laisser Dieu se faire en nous… « Il n’y a pas à faire, mais à être » comme le disait Maurice Zundel. La prière devrait jaillir du fond de notre être comme l’expression de notre plus profond désir.

Femme et fleur de Ian Schneider (unsplash.com)

Le chemin de son cœur

Il existe plusieurs raisons pour prier. Une raison fondamentale consiste à trouver le chemin de son cœur, à vivre en profondeur, à naître à soi-même par la communion à la Présence qui nous habite.

Petit fauteuil par Cathal Mac An Bheatha (unsplash.com)

Le silence bienfaisant

Notre cœur aspire à des temps de silence extérieur et intérieur. En donnant du temps à Dieu, nous lui permettons qu’il renouvelle notre être.

Flamme par Aman Shrestha (unsplash.com)

Homicide point ne sera, de fait ni volontairement

Bienheureux si tu es du côté des exclus, des pauvres, des marginalisés.

Bienheureux si tu es un apôtre de l’espérance dans ton milieu de vie, de travail.

Bienheureux si tu te tiens au carrefour des blessés, des malmenés de la vie.

Main et soleil par Marc Olivier Jodoin (unsplash.com)

Dieu en vain tu ne jureras, ni autre chose pareillement!

Bienheureux si tu épelles avec amour le Nom de Dieu.
Lui seul est porteur de la vérité que tu cherches!

Bienheureux si tu nommes Dieu par son Nom pour Lui rendre grâce.
Lui seul, en t’appelant à la sainteté, remplit ton cœur de joie!

Retour haut de page