Chandelles - Noël par Zagranyasha Qu (unsplash.com)

Noël ou la grâce d’un second baptême

Noël peut être pour chacun de nous la grâce d’un second baptême, d’une nouvelle naissance parce que nous vivons le mystère de la naissance de Dieu en nous. (Claude Geffré)

Nativité

Tant d’amour

Merveille de la première Nativité! Joie de son actuelle Présence! Espérance de notre rencontre dernière! (Frère Pierre-Marie)

Crèche - Nativité

Le verbe s’est fait chair

Le Verbe nous fait sortir du silence. C’est ainsi que l’espérance faite chair nous permet d’oser une parole, donnant d’aller vers les autres. (Anne Fortin)

Nativité de Jésus

Noël – Une parole silencieuse

C’est dans le silence du cœur que Dieu parle. Dieu est l’ami du silence et nous devons l’écouter. (Mère Teresa)

Étoile brille dans la nuit par Caled Stokes (unsplash.com)

Pourquoi Jésus est-il venu?

Qu’en est-il du salut? Le Père Henri Boulad cherche à répondre à la question du pourquoi de la venue de Jésus. Voici quelques mots-clés qui jettent un éclairage singulier sur cette importante question : vie, sens, amour, unité et présence.

Crèche de Noël par Debby Hudson (unsplash.com)

Noël est une invitation magnifique

Noël est une invitation magnifique faite à tous les fidèles pour qu’ils retrouvent leur vocation essentielle : être la nouvelle image de Dieu. (Maurice Zundel)

Crèche de Noël

Le double émerveillement de Noël

Et, avec Marie qui l’a enfanté, avec Joseph qui veille sur lui, avec les bergers qui l’adorent, nous aussi, nous contemplons ce double émerveillement : d’un Dieu qui est vraiment devenu homme, et de l’homme qui, par lui, devient réellement Dieu. (Frère Pierre-Marie)

Église - Paysage (par Laura Chouette - Unsplash.com)

Viens Emmanuel, viens, viens nous sauver !

Qu’il vienne le Sauveur, qu’il nous apporte son salut. Qu’il vienne le Messie, qu’il nous libère de nos entraves. Qu’ils viennent les temps nouveaux, qu’ils nous apportent la joie. Qu’il vienne le Fils bien-aimé de Dieu, qu’il marche avec nous. (Jean-Yves Garneau)

Ciel

Les cieux s’ouvrirent …

Le folklore qui entoure la fête de Noël n’est pas sans charme. De même les célébrations liturgiques où l’on chante « l’heure solennelle » et « le divin enfant » tout en évoquant le son des « musettes qui résonnent ». Étrangement la fête de la naissance se termine de manière abrupte avec le récit du baptême de Jésus, trente ans plus tard. Si la magie n’est plus là, les questions demeurent.

Retour en haut