Imprimer

Dieu en vain tu ne jureras, ni autre chose pareillement!

Présentation

Dans l’Ancien Testament, il est fait mention des dix commandements que Dieu a donnés à la nation d’Israël.

Ces « commandements » sont à comprendre dans le sens de « règles, guides, paroles » au service de la vie, au service d’un vivre-ensemble harmonieux.

La vie avec les autres, qu’on le veuille ou non, a ses exigences, de même que l’amour et la liberté.

Laissons-nous interpeller par les Paroles du Dieu de la Vie.

Deuxième Parole – Dieu en vain tu ne jureras, ni autre chose pareillement!

Bienheureux si tu épelles avec amour le Nom de Dieu.

Lui seul est porteur de la vérité que tu cherches!

Main et soleil par Marc Olivier Jodoin (unsplash.com)Bienheureux si tu nommes Dieu par son Nom pour Lui rendre grâce.

Lui seul, en t’appelant à la sainteté, remplit ton cœur de joie!

Bienheureux si, dans tes heures de prière et de dévouement, tu prends le temps de nommer Dieu et de te laisser nommer par Lui.

Lui seul te connaît parce qu’Il habite ton cœur!

Bienheureux si tu reconnais les signes de la présence de Dieu dans la vie de tes frères.

Lui seul peut donner la vie!

Bienheureux si tu crois que Dieu est Chemin, Vérité, Vie.

Lui seul peut contrer la fraude, la tricherie et le mensonge!

Bienheureux si, à cause de Dieu, ton oui est oui, ton non et non.

Lui seul fait don de la sagesse!


À partir de « M’aimes-tu plus que ceux-ci? – Le don de la prière », p. 180
Par René Pageau
Médiaspaul, 1997

Les commentaires sont fermés.