Trois bougies de Sharon Mccutcheon (unsplash.com)

Dieu serait un mystère

Qui donc est Dieu? Il est amour. (…) Ainsi est Dieu. Ainsi sommes-nous. Aimer, accepter d’être aimés et rendre amour pour amour. (André Beauchamp)

Personne dans la nature en fleurs par Artem Beliaikin (unsplash.com)

Bénis le Seigneur, ô mon âme : Seigneur mon Dieu, tu es si grand !

Laisse emporter ton âme, ton cœur, ton corps dans un fol élan créateur et mets en musique la lumière des choses qui éclaire d’amour tes joies. Il n’est pas nécessaire d’être poète, ni musicien ni peintre pour collaborer à la grande symphonie de la création.

Ciel en couleurs - Les routes sans fin (unsplash.com)

Le secret de notre personnalité

Le secret de notre création, c’est une confidence de Dieu qui constitue notre personnalité. (Maurice Zundel)

Route vers la lumière

La Trinité établit en nous sa demeure

Jésus est venu nous révéler son Père, et l’Esprit, dans l’Église, continue l’œuvre du Fils.

La foi nous fait vivre cette réalité.

Et l’espérance, qui est une autre dimension de la foi, nous fait désirer l’éclatement de cette vérité dans notre cœur.

Cette vérité, c’est la Trinité qui établit en nous sa demeure.

La Trinité, qui est une relation essentiellement d’amour créateur, engendre en chacun de nous un dynamisme qui nous fait tendre à « être plus » dans chacune des actions de notre vie.

Petite chute

La dynamique du silence

De tout temps, des personnes ont été dynamisées par le souffle créateur de Dieu. Une Présence silencieuse nous habite qui a le pouvoir de transformer notre caractère, d’enrayer nos peurs et de libérer nos aspirations les plus profondes.

Cœur

L’avenir du monde se joue dans mon cœur

Le P. Henri Boulad nous rappelle que mon « oui » ou mon « non » le plus secret est la porte ouverte ou fermée vers un monde nouveau.

Le Dieu de l’univers, avec toute sa force et sa bonté, réside en moi, au fond de mon être, et c’est précisément Lui qui m’appelle à l’exaucer afin qu’il puisse poursuivre son œuvre de création… en moi et par moi.

Monarque

La vie en plénitude

« Je suis le pain vivant descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais » (Jn 6,51).

En effet, c’est de vie en abondance dès cette vie dont il est question.

C’est ce que Jésus a accompli pour nous : il a donné sa vie pour que nous vivions en plénitude.

Retour haut de page