Imprimer

La prière méditée et intérieure avec le chapelet

Après une vie missionnaire de 53 ans au Japon, pays du Soleil-Levant, me voici en service au beau Sanctuaire de Lourdes de Rigaud dans la Province de Québec.

Sanctuaire de Lourdes de RigaudQuel beau sanctuaire! En pleine nature et capable d’accueillir des milliers de pèlerins. Situé en pleine montagne, c’est le grand silence et un lieu exceptionnel pour prier et méditer.

Dans la nature se promènent des tamias rayés, des écureuils roux, des oiseaux de toutes sortes qui viennent vous égayer ou vous distraire dans votre recueillement ou vos prières.

N’oublions pas aussi toutes les belles fleurs qui vous enivrent de leur parfum et de leur beauté. Beaucoup de choses m’ont frappé et étonné, mais aujourd’hui je voudrais vous parler du rosaire que l’on récite tous les jours.

Pourquoi le rosaire? D’où vient cette façon de prier? Qui l’a inventé?

Mettons de côté l’évolution de prières ressemblant au rosaire que l’on connaît et parlons de sa forme actuelle.

Il faut remonter au 15e siècle, en Prusse, pour découvrir que le prieur de la chartreuse de Trèves demande à ses novices de réciter les prières d’invocation du Pater Noster et de l’Ave Maria en méditant la vie de Jésus.

Pourtant ce sera le frère dominicain, Alain de la Roche, qui tout en prêchant ici et là, diffusera la pratique du chapelet en demandant de méditer les récits évangéliques.

Grâce aux Dominicains cette dévotion médiévale deviendra officiellement approuvée par Pie V, un pape dominicain, qui fixera la structure autour des quinze mystères que nous connaissons. Il instituera aussi la fête de Notre-Dame-du-Rosaire le 7 octobre en 1571.

Notre-Dame-du-Rosaire par Josh Applegate (unsplash.com)Il est intéressant de constater que lors des apparitions de la Vierge à Fatima, à Lourdes et ailleurs pour d’autres apparitions, la Vierge insiste toujours pour que le monde récite le rosaire.

Pourquoi le rosaire et non toute autre forme de prières comme l’office divin ou l’eucharistie? Pourquoi la Vierge Marie insiste-t-elle sur cette manière de prier?

Nous pouvons peut-être regarder à qui la Vierge Marie est apparue à Lourdes et Fatima. Il s’agissait d’enfants qui ne devaient pas être capables de lire ou d’écrire correctement.

Cette façon de répéter les mêmes prières de multiples fois était sûrement la meilleure façon pour eux d’arriver à la prière, à la méditation et à la contemplation. Pendant des siècles, avant que l’école et l’imprimerie existent, n’était-ce pas une des seules manières de prier pour la majorité des gens? Encore aujourd’hui dans de nombreux pays un grand nombre de personnes ne peuvent aller à l’école! Marie devait savoir que toute personne qui récite le rosaire peut parvenir à la prière intérieure sans aucune technique ou pratique compliquée.

Il ne faudrait pas penser que le chapelet est pour les gens peu instruits ou simples d’esprit. Un très grand nombre d’intellectuels et de grands penseurs s’en servent dans leurs prières. Regardons les prêtres, les religieux et les religieuses qui le récitent tous les jours.

Tous les chrétiens sont invités à rencontrer Dieu dans leur vie et le chapelet peut être une forme très précieuse, car elle nous invite à méditer la vie de Jésus.

Le « Notre Père » et le « Je vous salue Marie » ne sont-ils pas les prières les plus utilisées dans la vie de chacun de nous? N’oublions pas que devant Dieu nous sommes tous des enfants, ses enfants.

Chapelet par Dolina Modlitwy (unsplash.com)En récitant le chapelet, nous consacrons à Dieu un peu de notre temps et si nous sommes fidèles à méditer les mystères du rosaire, cela devient une occasion incroyable pour avoir une relation unique avec Dieu et éventuellement entrer en contemplation.

Souvenons-nous que les mots que nous récitons nous amènent à comprendre la vie de Jésus, mais c’est surtout le cœur qui nous fera découvrir celui que nous cherchons.

Mon expérience au Sanctuaire m’a amené à aimer m’asseoir presque tous les jours au milieu de ce grand jardin naturel et pendant une demi-heure goûter cette prière qui me faisait vivre avec ce que Jésus a vécu. Il faut dire aussi que ceux et celles qui récitaient à haute voix le rosaire le faisaient avec révérence et dignité en donnant un court résumé de chaque mystère.

Au terme de cet article, j’invite tous ceux et celles qui le liront à venir au Sanctuaire de Lourdes à Rigaud pour goûter la récitation du rosaire qui peut amener non seulement des conversions, mais aussi un plus grand amour de celui qui est mort et ressuscité pour nous donner la vie qui nous donnera le bonheur que nous cherchons tous.

Source :
Voix du sanctuaire 2022 (PDF).

Retour haut de page