Mains, aide par Austin Kehmeier

Ouvre-nous, Seigneur, des routes nouvelles

Ouvre-nous ces sentiers qui conduisent à nos frères, qui nous permettent de les rejoindre au cœur de leurs souffrances. (Albéric de Palmaert)

Lumière ete ombre

S’unir à Dieu pour faire reculer le mal

La prière a un sens vital, créateur et libérateur. Elle permet d’établir le règne du bien par l’union avec Dieu. Maurice Zundel n’hésite pas à voir en elle l’antidote suprême au mal dans le monde.

Main tendue

Une expérience humaine qui nous révèle la compassion divine

« Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. » (1 Jn 4,7b)
À maintes reprises, Maurice Zundel fait appel à de profondes expériences de vie humaine afin d’éclairer cet important mystère de l’amour et de la compassion divine, tout particulièrement l’histoire vécue d’une femme exemplaire qui nous donna d’entrevoir la joie comme la douleur divine.

La lumière luit dans les ténèbres

Le mystère de Noël ou la révélation d’un Dieu fragile

Le mystère de la Nativité? C’est la révélation d’un Dieu humble, d’un Dieu fragile et d’un Dieu caché. Une naissance tellement effacée qu’elle pourrait passer inaperçue. Et pourquoi une telle naissance? Parce que la toute-puissance du Dieu révélée dans l’Évangile est une toute-puissance d’amour et de compassion.

Paysage - Verdure - Ciel

Nous découvrons avec l’Esprit, la paix promise

L’histoire de l’Église, c’est l’histoire de chaque être humain…

Nous devons chercher, nous aussi, et creuser nos existences quotidiennes pour y déceler la paix promise. Elle n’est pas celle que le monde donne.

À travers nos recherches, fixés sur le Christ, espérant la réalisation de ses promesses, nous découvrons avec l’Esprit, la paix promise.

Nous la ferons surgir du plus profond de notre être pour la communiquer aux hommes.

Père et fils

Devenir le père

Nourris par l’amour du Père miséricordieux, nous sommes appelés à devenir signes de la présence du vrai Dieu pour le monde d’aujourd’hui.

Pour m’approprier la paternité spirituelle et l’autorité compatissante qui en résulte, il me faut laisser le fils révolté et le fils rancunier s’avancer sur la plate-forme, pour recevoir l’amour miséricordieux et inconditionnel que le Père offre, et y découvrir l’appel à être à la maison, comme mon Père est à la maison.

Cœur et croix

Foi et charité se donnent la main

Pour l’apôtre Paul, foi et charité se donnent la main.

L’apôtre nous rappelle que la vie chrétienne, bien que source de grande joie, n’est pas chose facile car tel n’est pas l’apprentissage d’une vie donnée.

Père de la parabole

Le père de la parabole du fils prodigue

Rembrandt a cherché à exprimer par le biais du magnifique tableau « Le retour du fils prodigue » ce qu’il intuitionnait de l’âme du père, et par le fait même du cœur de Dieu.

L’amour de Dieu est toujours premier. C’est le grand mystère de la foi chrétienne.

Avant tout, c’est Dieu qui me choisit et me cherche.

Sol fissuré

Dieu serait-il responsable de la souffrance ?

Jésus n’a eu aucune connivence avec la souffrance. On ne le voit jamais, durant sa vie terrestre, envoyer une souffrance à quelqu’un. « La souffrance n’est pas pour lui une alliée, mais un adversaire. » Il n’a pas donné d’explication au mal, il n’a pas vraiment répondu à ce « pourquoi » que nous nous posons tous. Il nous a montré comment vivre la souffrance quand elle est inéluctable.

Retour haut de page