Bonne fête Marie / Bonne fête maman

Imprimer

J’aime Marie, la femme de Nazareth, qui est comme les femmes de mon village.

Elle a choisi et accepté d’être maman et de vivre dans l’intimité d’une famille portant les secrets de son époux et de son enfant!

Marie, femme de NazarethÀ y voir de près, Marie est comme ma mère.

Elle a continué à porter son enfant dans le cœur même après sa naissance, à Bethléem et jusqu’à la croix, jusqu’à la liberté de ses choix!

Bonne Fête Marie, ô toi, qui as trouvé en Jésus ta raison de vivre!

Bonne Fête maman, ô toi, qui trouves en moi ta raison de vivre!

J’aime Marie, la mère de Jésus, ma mère et la mère de ma mère…
Quand je te salue, Marie, je salue en même temps ma mère qui te ressemble tellement au quotidien!

J’aime Marie qui ressemble à ma mère parce qu’elle a porté dans son ventre un enfant nommé Jésus.

Bonne Fête à la maman de Nazareth qui, à force de présence, remplit la maison de lumière!
Bonne Fête à la maman de ma maison qui, à force de bonté, remplit ma vie de bonheur et de joie!

Quand je regarde Marie de la crèche au calvaire, quand je regarde ma mère toujours présente sur les pas de ma vie, je découvre qu’un enfant a toujours besoin de sa mère.

Bonne Fête, maman l’amoureuse, la préoccupée, la fatiguée, la présente, l’inquiète, la rêveuse, l’affectueuse, la veilleuse, l’épouse, la dévouée…

Quand tu n’es pas là, c’est comme un printemps sans oiseaux!
Quand tu n’es pas là, c’est comme un mois de mai dans lilas!
Quand tu n’es pas là, c’est comme un jour d’été sans soleil!

Bonne Fête, maman… la mère de Jésus!
Bonne Fête, maman… la mère de mon cœur!


Tiré de “À l’heure de Dieu”, p. 116-117
Par René Pageau
Éditions Paulines, 1993

Vous aimerez peut-être lire :

Les commentaires sont fermés