Saint Frère André sur les pas de Saint Joseph

Frère André

Merci Joseph, d’avoir accepté d’être le complice de Marie lorsque Jésus mûrissait et prenait visage d’homme en elle, lorsqu’un nom fut donné à la promesse à cause du long silence de la foi d’une attente inépuisable.

Merci Joseph, pour la lumière de ton cœur sortie de l’ombre et du silence millénaire qui nous a révélé les secrets de vos songes. Oui, merci à vous deux, Joseph et Marie, pour la vérité que vous méditiez ensemble dans vos cœurs soudés au feu de la même Alliance!

(…)

Saint frère André dans toute son humilité séduit et rassemble, à son grand étonnement, des gens de partout, de toutes conditions, de tous âges. Il comprit que la sainteté n’exige pas que l’on fasse de grandes choses… mais qu’à travers la fidélité des petites choses quotidiennes on réussisse à faire de grandes choses comme saint Joseph.

Lire la suite

Quel amour saura me définir?

Père et fils prodigue

Je suis le fils prodigue de la parabole qui vit « en terre lointaine » chaque fois que je cherche la consolation et l’amour inconditionnel là où ils ne peuvent être trouvés.

Ma maison? c’est fondamentalement le centre de mon être, là où je peux entendre la voix qui me dit : « Tu es mon Bien-Aimé, celui qui a ma faveur ».

Lire la suite

Je jeûne par amour

Chapelet et pain

Je jeûne pour mieux prier…
Je jeûne pour me rendre plus présent à Dieu…
Je jeûne pour être plus fraternel…
Je jeûne pour guérir mon corps…
Je jeûne dans le secret pour être solidaire des plus pauvres…
Je jeûne pour apprendre à me connaître…
Je jeûne parce que le jeûne me rend plus généreux quand je fais l’aumône…
Je jeûne, mais je n’exclus pas la fête, la joie de célébrer.
Je jeûne pour remercier et rendre grâce pour tout ce que j’ai reçu…
(…)

Lire la suite

Je te remercie, Seigneur, pour cette année

Champ de fleurs et personnes

Je te remercie, Seigneur, d’accueillir avec joie cette autre année, que l’on appelle encore et toujours la nouvelle parce qu’elle apportera ses brassées de peines et ses brassées de joies toujours imprévues pour la gloire de vivre et de survivre. C’est toi, Seigneur que je reçois dès aujourd’hui en accueillant la nouvelle année comme un don de Dieu, dans l’espérance des jours meilleurs.

Lire la suite