Père de la parabole

Le père de la parabole du fils prodigue

Rembrandt a cherché à exprimer par le biais du magnifique tableau « Le retour du fils prodigue » ce qu’il intuitionnait de l’âme du père, et par le fait même du cœur de Dieu.

L’amour de Dieu est toujours premier. C’est le grand mystère de la foi chrétienne.

Avant tout, c’est Dieu qui me choisit et me cherche.

Frère André

Saint Frère André sur les pas de Saint Joseph

Merci Joseph, d’avoir accepté d’être le complice de Marie lorsque Jésus mûrissait et prenait visage d’homme en elle, lorsqu’un nom fut donné à la promesse à cause du long silence de la foi d’une attente inépuisable.

Merci Joseph, pour la lumière de ton cœur sortie de l’ombre et du silence millénaire qui nous a révélé les secrets de vos songes. Oui, merci à vous deux, Joseph et Marie, pour la vérité que vous méditiez ensemble dans vos cœurs soudés au feu de la même Alliance!

(…)

Saint frère André dans toute son humilité séduit et rassemble, à son grand étonnement, des gens de partout, de toutes conditions, de tous âges. Il comprit que la sainteté n’exige pas que l’on fasse de grandes choses… mais qu’à travers la fidélité des petites choses quotidiennes on réussisse à faire de grandes choses comme saint Joseph.

Foule

Quand la vie ordinaire n’est plus ordinaire

Alors que nous pourrions être tentés de penser que la « sainteté » est l’apanage de personnes qui ont fait des choix de vie assez exceptionnels, Madeleine Delbrêl nous rappelle que la vie de charité, qui est le cœur même de la vie chrétienne, est offerte à tous.

Semeur

Pour une vie féconde

Enracinés dans le Christ, nous sommes appelés à porter beaucoup de fruit.

Voici une méditation à partir de la parabole du semeur pour nous aider à vivre une vie féconde.

Le manuel spi du catho rusé

Le manuel spi du catho rusé

Parler de vie spirituelle peut faire très sérieux et même en décourager quelques-uns.

Pourtant, un jour ou l’autre on se retrouve confronté à des questions qui méritent des réponses intelligentes.

C’est ce que veut offrir le « manuel » de Marie-Anne Le Roux.

Pharisien et publicain

Deux regards, deux attitudes

Alors que le pharisien s’affiche comme étant un croyant exemplaire (pieux, vertueux et généreux), le publicain reconnaît son besoin, sa fragilité et sa vulnérabilité.

Retour haut de page