Imprimer

Noël : une visitation …

Sans oublier les événements qui l’annoncent et l’entourent, l’évangile de Luc s’ouvre sur le merveilleux récit de la Nativité.

Même s’il n’a pas connu Jésus, car il n’est pas un disciple de la première génération, Luc raconte les événements d’après ce qu’ont transmis ceux qui furent dès le début témoins oculaires (Lc 1,2). C’est ce qu’il confie à ses lecteurs. Il nous donne de communier à la foi des premiers chrétiens et à la compréhension qu’ils ont du mystère.

icone-nativiteMarie est au rendez-vous de Noël. Elle est au cœur de l’événement. À travers elle Dieu vient jusqu’à nous. En sa chair il s’enracine dans notre histoire pour en faire une histoire sainte. Par elle, à travers elle, Dieu nous visite.

Et si Dieu se donne à nous en Marie, c’est parce qu’en elle il est parfaitement accueilli. En elle, rien n’exprime le refus nous apprenant l’art d’accueillir Dieu, sans crainte, en toute modestie. D’ailleurs, Noël ne peut se donner à comprendre sans entrer dans cette expérience d’accueil.

Et ici Marie n’est pas seule. Élisabeth sait elle aussi se faire accueillante. Mieux, remplie de l’Esprit, elle sait déceler dans les événements la présence de Dieu et comprend que sa visiteuse porte en elle un trésor. Élisabeth devient de la sorte le tout premier prophète du Nouveau Testament.

Ainsi Marie n’est pas que la parente d’Élisabeth, elle est la Mère de son Seigneur. Pour reprendre une belle formule du père Georges Madore : l’une est enveloppée dans le mystère de Noël, l’autre reçoit la grâce de le percevoir.

Icône de la nativitéCes deux femmes pleines de tendresse l’une pour l’autre nous conduisent alors au seuil de la foi et nous apprennent toutes deux à reconnaître l’invisible. Mais savons-nous toujours en reconnaître les signes?

Marie partant pour la montagne de Judée visiter sa cousine Élisabeth est une mise en route. Elle n’est pas sans évoquer tant d’autres cheminements toujours à refaire quand il s’agit de l’acte de croire. Inlassablement, Marie et sa cousine pourront y guider nos pas.

Noël, un mystère à visiter et à revisiter sans cesse.

Alors Joyeux Noël et bonne visitation !

Vous aimerez peut-être lire :

Les commentaires sont fermés.