Imprimer

Un cœur à cœur aux couleurs du dialogue, du silence et de l’écoute

S’il est vrai que des formules de prière peuvent être utiles, Thérèse de Lisieux nous rappelle que la prière est essentiellement un cœur à cœur.

Qu'elle est donc grande la puissance de la Prière!
On dirait une reine ayant à chaque instant libre
accès auprès du roi et pouvant obtenir tout ce qu'elle demande.

Il n'est point nécessaire pour être exaucé(e) de lire
dans un livre une belle formule composée pour la circonstance;
s'il en était ainsi... hélas! Comme je serais à plaindre! ...

En dehors de l'office Divin que je suis bien indigne de réciter,
je n'ai pas le courage de m'astreindre
à chercher dans les livres de belles prières,
cela me fait mal à la tête, il y en a tant! ...

Et puis elles sont toutes plus belles les unes que les autres...
Je ne saurais les réciter toutes et ne sachant laquelle choisir,
je fais comme les enfants qui ne savent pas lire,
je dis tout simplement au bon Dieu ce que je veux lui dire,
sans faire de belles phrases, et toujours Il me comprend...

Pour moi, la prière, c'est un élan de cœur,
c'est un simple regard jeté vers le Ciel,
c'est un cri de reconnaissance et d'amour serein
au sein de l'épreuve comme au sein de la joie;

enfin c'est quelque chose de grand, de surnaturel,
qui me dilate l'âme et m'unit à Jésus.

Thérèse de Lisieux
Manuscrit C, 25rv


Étiquettes : , ,


Retour haut de page