Imprimer

Bernadette, témoin de Marie-Immaculée

Lourdes, comme l’affirme un auteur spirituel, est la Pentecôte mariale. Lors de la Pentecôte racontée dans les Actes, les Apôtres devinrent les témoins du Ressuscité. À Lourdes en 1858, Bernadette Soubirous a été faite témoin de Marie, l’Immaculée Conception.

Bernadette SoubirousSa première façon d’être témoin fut de dire, comme les Apôtres, ce qu’elle avait vu et entendu au cours des apparitions. Témoigner fut sa mission même si cela l’épuisait, la contrariait et lui semblait souvent inutile. « Je racontais ce que j’avais vu et entendu, et puis, si l’on ne voulait pas me croire, on était libre; cela ne me regardait pas. »

Bernadette donne les signes du témoin authentique. Elle croit de toute son âme à ce qu’elle a vu et entendu. La foi, c’est l’âme du témoin ; mais elle aura besoin d’une arme spirituelle pour accomplir sa mission de témoin, le courage. Bernadette n’a peur de rien, pas même de la prison : « si l’on m’y met, on m’en sortira. »

Bernadette nous ouvre le chemin aujourd’hui. Au sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes à Rigaud, la tâche des Viateurs et de leurs collaborateurs est de veiller à l’entretien et à la beauté du site, d’accueillir les pèlerins, d’animer les célébrations, de guider la prière… Mais la mission primordiale n’est-elle pas de rendre témoignage à quelqu’un, Jésus, le Christ, dont l’amour peut tout chan­ger dans l’existence et le cœur humain?

Ce témoignage prend des couleurs viatoriennes quand l’équipe du sanctuaire reflète la communion fraternelle des Viateurs, quand elle soigne la liturgie, quand elle pro­clame et propose la Parole de Dieu en prenant soin d’éduquer dans la foi, quand elle prie Marie en fils de Louis Querbes.

Apparitions - LourdesEn plus de raconter et de rendre compte en bon témoin, Bernadette transmet le message de la Dame. Marie invite à la conversion et à la prière. Elle-même, Mère de Dieu, prend la tête de l’Église en prière.

Les Ave sans cesse répétés aboutissent à Jésus le fruit de tes entrailles est béni. Jésus en qui Marie met sa foi puisque, à Cana avec une audace tranquille, elle demande une faveur. Jésus, sur la prière de sa mère, va manifester sa gloire.

Première croyante, Marie se sait exaucée. Ce qui provoque le miracle, c’est l’excellence de sa foi.

Stimulés par l’exemple de Marie, nous les Viateurs, à la suite de Louis Querbes notre fondateur et pour reprendre une de ses paro­les les plus marquantes, « nous évangélisons sans cesse Jésus Christ afin qu’il soit, connu, aimé et adoré.»

Je conclus cette homélie en exprimant, au nom de la communauté viatorienne, ma plus vive gra­ti­tude à l’équipe du Sanctuaire, à ses collaborateurs et amis ainsi qu’à la communauté de la maison Charlebois. Unissons-nous dans une vraie action de grâce pour l’œuvre du Seigneur au Sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes à Rigaud.

Homélie prononcée par le P. Claude Roy, c.s.v., supérieur provincial, à la fête de Notre-Dame de Lourdes, à la Maison Charlebois.

Source :
Voix du sanctuaire 2012 (PDF).

Vous aimerez peut-être lire :

Les commentaires sont fermés.