Imprimer

Dieu n’est qu’un cœur

Sacré-Cœur de Jésus

Quand l’Église, au XVIIIe siècle, voulut répondre aux arguments des Encyclopédistes qui prétendaient mesurer au compas de leur logique les mystères de l’éternel Amour, elle promulgua le culte du Sacré-Cœur, comme pour ramasser en ce symbole ineffable, tout ce que l’on peut savoir de Dieu :
Dieu est un cœur, Dieu est tout cœur, Dieu n’est qu’un cœur.

Maurice Zundel
Évangile intérieur, Éditions Saint-Augustin, p. 106.

Les commentaires sont fermés.