Imprimer

L’histoire de Noël racontée aux enfants

On raconte encore des histoires aux petits qui vont dormir. Quand on sait lire, quel plaisir que d’en découvrir soi-même. Georges Madore en offre une pour la Noël. Un beau cadeau à offrir.

Georges Madore – Claude Cachin, L’histoire de Noël racontée aux enfants, Médiaspaul 2019, 32 p.


Encore un

L'histoire de Noël racontée aux enfantsEh oui, encore un album consacré à Noël tout simplement parce que le sujet est inépuisable et que, comme le précise la quatrième de couverture chacun, chacune n’a-t-il pas sa manière de comprendre Noël, de se l’approprier, de le raconter?

Cette fois, c’est au tour du père Georges Madore bien connu au Québec comme auteur et prédicateur de nous offrir la sienne.

Il a le charisme de la vulgarisation. Sa formation comme exégète et bibliste lui permet toujours d’aller chercher la pointe d’un récit. Georges Madore porte les regards vers l’essentiel.

Une histoire qui n’a pas commencé sur terre

D’ailleurs les premiers mots de sa belle histoire sont convaincants.

L’histoire de Noël n’a pas commencé sur terre, mais au ciel. En fait, tout a commencé dans le cœur de Dieu. Bien avant que le premier atome n’apparaisse, Dieu rêvait de venir dans le monde qu’il allait créer…

Et s’ouvre l’aventure : Pour venir habiter chez nous, Dieu avait besoin d’une personne qui saurait l’accueillir…

Une histoire toute en couleur

Les éditeurs ont confié au graphiste Claude Cachin le soin de mettre en image le beau conte de Georges Madore.

Diplômé à l’école des beaux-arts de Bordeaux, il s’est spécialisé dans l’illustration de la littérature jeunesse.

Ses dessins rehaussés d’aquarelle et de gouache sont tout en fraîcheur. Ils servent le texte et le ton familier et contemporain qu’a voulu lui donner l’auteur.

D’ailleurs l’ouvrage s’ouvre sur une double page offrant une impressionnante réinterprétation de la création d’Adam de Michel-Ange. Rien de moins!

Une histoire en dialogue

L’auteur présente sa narration en 24 épisodes.

Plusieurs proposent à l’enfant une participation, soit sous forme d’activités ou de questions auxquelles il est invité à répondre. Une page est même prévue à cet effet.

Les commentaires sont fermés.