Imprimer

Ô mon Père, je sens qu’il me faut revenir à toi

Prière de Saint Augustin d’Hippone (354-430)

Saint AugustinSeigneur, ô Père très bon. J’ai souffert assez longtemps; assez longtemps j’ai été asservi à tes ennemis et le jouet des mensonges.

Reçois-moi comme ton serviteur qui veut s’éloigner de toutes ces choses vaines.

Je sens qu’il me faut revenir à toi; je frappe, ouvre-moi la porte, enseigne-moi comment on parvient jusqu’à toi.

C’est vers toi que je veux aller, donne-moi donc les moyens d’arriver jusqu’à toi.

Si tu t’éloignes, nous périssons! Mais tu n’abandonnes personne, parce que tu es le souverain bien; tous ceux qui te cherchent avec droiture te trouvent.

C’est toi qui nous montres comment te chercher avec droiture.

Ô mon Père, fais donc que je te cherche, délivre-moi de l’erreur, ne permets pas que, dans ma recherche, je trouve autre chose que toi.

Si je ne désire rien d’autre que toi, fais que ce soit toi seul que je trouve, ô mon Père.

Vous aimerez peut-être lire :

Les commentaires sont fermés.