Père de la parabole

Le père de la parabole du fils prodigue

Rembrandt a cherché à exprimer par le biais du magnifique tableau « Le retour du fils prodigue » ce qu’il intuitionnait de l’âme du père, et par le fait même du cœur de Dieu.

L’amour de Dieu est toujours premier. C’est le grand mystère de la foi chrétienne.

Avant tout, c’est Dieu qui me choisit et me cherche.

Soleil - Horizon

Un Amour inconditionnel au cœur de mon être

La parabole du « retour de l’enfant prodigue » nous concerne tous : le chemin obligé vers le fondement de notre valeur est le même que le fils cadet de la parabole. Au-delà de nos relations interpersonnelles, aussi belles et riches soient-elles, notre cœur assoiffé d’amour, de liberté et d’estime personnelle aspire à la rencontre du Dieu-Père au cœur de notre être.

Petite chute

Il fait en moi de grandes choses

Marie fut plus heureuse de recevoir la foi au Christ que de concevoir la chair du Christ… Elle était plus heureuse de porter le Christ dans son cœur que de le porter dans sa chair. (…) Ces paroles de saint Augustin font écho aux paroles qu’échange une femme avec Jésus (en Lc 11,27-28) : « Heureuse la mère qui t’a porté dans ses entrailles et qui t’a nourri de son lait. Jésus riposte aussitôt : « Heureux plutôt ceux qui entendent la Parole de Dieu et qui la gardent! »

Retour en haut