Mire, soleil de Daoudi Aissa (unsplash.com)

La foi dans la résurrection

La foi dans la résurrection… une décision de tous les instants, un engagement à vivre d’une vie toujours nouvelle. (Joseph Moingt)

Main tendue vers la lumière

Pour que nous demeurions vraiment libres

Dans la lettre aux Galates, Paul oppose la liberté évangélique aux différents esclavages du temps, et il va de soi que cet appel à la liberté de l’apôtre retentit jusqu’à nous aujourd’hui même. La liberté entre dans l’intention même du Salut. Elle est à la fois « don et choix ».

Personne et soleil par Roland Denes (unsplash.com)

Faire rayonner plus de vérité et d’amour

Manger, boire, dormir, être consommateur enfin ne peut nous suffire. Nous avons besoin de donner. La personne est foyer d’initiative. Elle veut être source.

Globe terrestre

Nos choix façonnent l’histoire

L’idée du « destin » est parfaitement étrangère au christianisme. En le créant à son image, Dieu a donné à l’être humain d’être le maître de son destin par le biais de ses décisions. L’Esprit est dynamisme de nos vies. Il agit à partir du centre de notre être.

Pissenlit dans le vent

La liberté : un don et une conquête tout à la fois

Nous devenons père de notre vrai moi par nos choix. Nous avons en nous une profonde envie de relever des défis et de nous dépasser. Fondamentalement, la liberté est au service de notre capacité d’aimer et de notre humanisation.

Directions

Prendre le chemin de la liberté

L’être humain dispose d’une faculté de choisir. Il se distingue notamment du monde animal par une volonté qui est au service d’une liberté encore plus fondamentale, celle de la liberté intérieure, celle de la liberté d’être.

Homme qui contemple

Passer du ressentiment à la reconnaissance

L’attitude du fils cadet comme celle du fils aîné de la parabole illustrent des états d’âme que nous vivons tous, faisant ainsi référence à notre besoin de salut et de guérison.

Cœur

L’avenir du monde se joue dans mon cœur

Le P. Henri Boulad nous rappelle que mon « oui » ou mon « non » le plus secret est la porte ouverte ou fermée vers un monde nouveau.

Le Dieu de l’univers, avec toute sa force et sa bonté, réside en moi, au fond de mon être, et c’est précisément Lui qui m’appelle à l’exaucer afin qu’il puisse poursuivre son œuvre de création… en moi et par moi.

Retour haut de page