Imprimer

Méditation sur la Sainte Trinité

Sainte Trinité d'André Roublev

En 1956, un jeune poète et musicien écrivait une chanson
qui allait devenir célèbre et bouleverser le monde :
Quand on a que l’amour.

Elle se conclut sur ces mots :
« Alors sans avoir rien que la force d’aimer
nous aurons dans nos mains, amis, le monde entier. »

Jacques Brel n’a pas été capable de vivre à la hauteur de ses rêves.
Torturé et meurtri, il a souvent cédé à la colère et au mépris.
Pourtant, à ce moment, il avait bien touché l’essentiel :
quand on a que l’amour...
Il tombe parfois ainsi des semences du Verbe dans la poésie.

Quand nous voulons nous approcher de Dieu,
beaucoup de sentiments risquent de faire obstacle :
peur, honte, rancœur.
Il semble que l’on ne puisse pas parler correctement de lui.
Les mots paraissent fragiles, vides.
Pourtant, Jésus nous a dit simplement :
« Baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. »
(Mt 28,19)

Mais qui donc est Dieu?
Dieu est amour.
Il est Père, origine, source, don;
toute la création chante sa gloire.
Dieu est Fils, celui qui reçoit,
qui est aimé, qui aime en retour,
parfaite image du Père.
Dieu est Esprit,
celui respire,
qui répond,
qui répand l’amour
Ainsi est Dieu.
Ainsi sommes-nous.

Aimer, accepter d’être aimés
et rendre amour pour amour.

C’est le mystère de la vie.
C’est le mystère de Dieu.
Aussi le nôtre.

André Beauchamp


Étiquettes : , , , , , ,


Retour haut de page