Imprimer

L’œuvre de Dieu : croire

L’œuvre de Dieu – croire en celui qu’il a envoyé – c’est permettre au Ressuscité de transfigurer son quotidien. C’est permettre à Celui qui est la Vie de tout envahir.


Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu? Et Jésus de répondre L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyez en celui qu’il a envoyé (Jn 6:29)

C’était au lendemain de la multiplication des pains et la foule en redemande.

Croix et résurrection par Joshua Eckstein (unsplash.com)Mais Jésus invite les regards à se tourner dans une autre direction :

Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure en vie éternelle.

Mais que veut dire Jésus?
À quelle activité fait-il allusion?
Qu’est-ce qu’il faut faire de plus?
Qu’est-ce qu’il faut ajouter à ce que demande la Loi juive?
Quel est donc ce que fameux travail qui peut permettre de se payer la vie éternelle et de goûter à cette nourriture qui demeure?

Alors la question se fait pressante : Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu?

La réponse de Jésus a de quoi déconcerter et ses interlocuteurs et nous aussi :

L’œuvre de Dieu, c’est de croire en celui qu’il a envoyé.

Rencontre de personnes dans la joie par Noah Benjamin (unsplash.com)Il suffit donc de croire! Oui, mais encore faut-il prendre toute la mesure de ce dont ce mot est porteur.

Croire n’a rien d’un surplus de besogne ou de prière qui viendrait s’ajouter à une journée bien remplie.

L’œuvre de Dieu – croire en celui qu’il a envoyé – c’est permettre au Ressuscité de transfigurer son quotidien. C’est permettre à Celui qui est la Vie de tout envahir.

En fait Jean est en train de nous dire que l’envoyé de Dieu, le Ressuscité, n’est pas un complément ni une surcharge, il est tout !

Les commentaires sont fermés.