Imprimer

Père, je suis ton enfant

Père, comme Jésus, je te prie pour découvrir les secrets de ton immense amour.

Derrière les mots usés de mon enfance, je sens battre mon cœur.

Quand je te prie, je suis tout à toi!

Jeune femme en prièreY a-t-il plus beau sur la terre, qu’un visage plein de silence, qu’un regard plein de prière, qu’un sourire plein de bonté?

Quand je te prie, Père, avec Jésus, comme lui et en son Nom, je sens ta Présence.

Et le voile se lève. Ton visage ne m’est plus caché.

Ô divine surprise! L’étonnement est à son comble!

Je vois dans la prière ce que l’œil ne peut voir. J’entends ce que l’oreille ne peut entendre.

Et je mesure silencieusement la longueur, la largeur, la hauteur et la profondeur de l’amour que Tu me portes, à moi, qui reviens uniquement à cause de ton indéfectible amour et de ta paternelle affection.

Père, je suis ton enfant. J’ai mille preuves que tu m’aimes!


À partir de “M’aimes-tu plus que ceux-ci? – Le don de la prière”, p. 100-101
Par René Pageau
Médiaspaul, 1997

Les commentaires sont fermés.