Imprimer

La liberté? C’est pour aujourd’hui!

Neuvième de la série. Une liberté à l’égard du monde / Une liberté de service.

Conclusion – Synthèse et signification pour l’existence chrétienne concrète – Dernière partie.
La liberté chrétienne a ses exigences. Elle appelle le chrétien à contester tout ce qui se retourne contre l’être humain. Elle commence à se réaliser dès maintenant.


La liberté chrétienne a ses exigences. Elle appelle le chrétien à contester tout ce qui se retourne contre l’être humain. Elle commence à se réaliser dès maintenant.

La liberté chrétienne n’est pas seulement une liberté plénière à venir.

Citadins par Ryoji Iwata (unsplash.com)Elle s’insère au cœur des réalités humaines et commence à se réaliser dès ici-bas.

Elle a donc des exigences à tous les plans de l’existence humaine : plan individuel, économique, politique, etc.

Parce qu’il a reçu à son baptême une vocation à la liberté, le chrétien doit devenir, ici et maintenant, un témoin du Royaume à venir.

Il doit témoigner du dépassement de toutes les barrières et limites qui oppriment les êtres humains.

Il doit contester toutes les oppressions, car elles vont directement contre l’intention du Salut :

C’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors, tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage. (Ga 5,1)

Dans tous les secteurs de la vie humaine, il doit empêcher les choses terrestres de devenir des absolus et d’asservir les êtres humains :

De même nous aussi, quand nous étions des petits enfants, nous étions en situation d’esclaves, soumis aux forces qui régissent le monde. (Ga 4,3)

Au sein du monde, il doit témoigner d’une liberté à l’égard du monde, mais au service de Dieu et des êtres humains.

C’est là la caractéristique de la liberté chrétienne.

Fin de la série

Les commentaires sont fermés.